Un dernier hommage aux trois femmes sourdes assassinées à Cabaret

Images des cerceuils

Le  coordonnateur national  de  la Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles (SHAA), le Dr  Michel Péan, dans ses propos de circonstance a invité la société à ne pas oublier ces trois femmes lâchement assassinées. Elles ont vécu dans la dignité toute leur vie, cherchant le respect de leur vis-à-vis. Il dit croire que leur passage doit marquer à jamais notre esprit de peuple pour que ces crimes odieux ne se reproduisent plus. « Nous devons immortaliser ces victimes », a-t-il déclaré. Il a aussi annoncé que des démarches visant à baptiser la zone où les corps ont été  abandonnés : « Kafou twa fanm soud yo ».

Lenouvelliste