Réadaptation

Le service de réadaptation existe depuis la création de la SHAA en février 1952. Considéré comme l’un des services fondamentaux de base, ce Service est aussi le service des bénéficiaires. Il est constitué d’un responsable et des instructeurs/instructrices en réadaptation. Vers les années 80, sous la présidence de M. Onickel Augustin à la tête du conseil d’administration de la SHAA, deux instructeurs ont été à Antigua dans le cadre d’une formation en technique de réadaptation. A leur retour, ils ont formé d’autres personnes, connues alors sous le nom d’agent en réhabilitation et/ou de collaborateur bénévole. Ensuite, la SHAA a étendu ce service dans le département du Sud-est, qui n’était que dans le département l’Ouest. Puis En 1987, avec l’accession du Dr Michel A. Péan à la tête du conseil, divers autres formations ont eu lieu dans le but d’étendre un peu plus ce service, bien vite 6 autres départements ont pu gracieusement bénéficier de ce service.
Grâce à ses instructeurs, il identifie, sensibilise, accompagne et encadre les déficients visuels jusqu’à leur réadaptation et leur réinsertion. Les instructeurs/instructrices fournissent aux bénéficiaires des techniques de réadaptation pour qu’ils aient une certaine autonomie pour les habilités de la vie quotidienne .Ce service fait aussi le pont entre les bénéficiaires et différents autres services de la SHAA. Au besoin, il aide les déficients visuels en situation économique précaire, à avoir accès à un prêt à faible taux pour la réalisation d’une activité génératrice de revenue.
Les instructeurs/instructrices organisent régulièrement des séances de motivation dans différentes communes à l’intention des parents, amis des personnes handicapées et au grand public en général. Ils les sensibilisent, les orientent et les conseillent sur l’influence que peux avoir leur comportement sur une personne déficiente visuelle.

Laisser un commentaire